Guide pour le camping en VR au Québec : 10 trucs pratiques

Guide pour le camping en roulotte au QuébecLes caravaniers sont nombreux au Québec et sur les routes d’Amérique du Nord. Il faut dire que le camping en véhicule récréatif s’est raffiné; de plus en plus de modèles et de produits sont offerts sur le marché. Chez ActionVR, spécialiste des caravanes tractables, nous privilégions l’information et les bons conseils, et nous faisons écho aux mille et un trucs en provenance de notre clientèle aguerrie.

 

Astuces de camping, en roulotte ou fifth wheel, au Québec

 

1- Isolation efficace de la trappe à cordon d’alimentation électrique

Lorsque le cordon d’alimentation électrique de votre VR est utilisé, la trappe d’accès reste entre-ouverte et, l’hiver, de l’air froid entre alors à l’intérieur du véhicule. Pour pallier ce problème, il suffit de fabriquer un bouchon isolant, amovible et suffisamment rigide. Le matériau idéal à cet effet est la mousse de polyéthylène; pensez aux « nouilles de piscine ». À l’aide d’un couteau, taillez le polyéthylène de manière à former un cylindre d’un diamètre légèrement supérieur à celui de la conduite; le centre sera évidé pour que le cordon y glisse serré. Une fente pratiquée radialement permet d’insérer et de retirer le fil électrique. Faites passer dans le bouchon une attache de plastique (deux fois), elle servira de poignée.

 

2- Situer les interrupteurs et les serrures de votre VR dans le noir : c’est possible

Retrouver les interrupteurs qui commandent l’éclairage intérieur de votre véhicule récréatif peut être un problème la nuit. Il est toutefois possible de se créer des repères pratiques et efficaces. Le truc : collez du ruban phosphorescent du type Glow-in-the-dark sur la plaque des interrupteurs, ou encore sur leur levier ou sur leur bouton poussoir seulement. Discrète le jour, cette astuce peut également servir à faire « luire dans le noir » les commutateurs de certains appareils et rallonges électriques. Il est également facile de savoir où insérer ses clefs grâce à une petite bande phosphorescente fixée juste à côté de la serrure des coffres et des portes. Ce produit est offert dans toutes les quincailleries.

 

3- Un pare-soleil sur mesure pour rafraîchir le poste de pilotage

Les VR de Classe A possèdent un énorme pare-brise et une fenestration latérale qui produisent, par effet de serre, une montée rapide des températures à l’avant du véhicule par temps ensoleillé. Pour contrer ce phénomène quand vous êtes à l’arrêt, utilisez un isolant réfléchissant de type Reflectix. Ce matériau est composé d’aluminium et d’innombrables bulles d’air; il réfléchit 97% de l’énergie rayonnante. Il est du reste suffisamment rigide pour tenir en place une fois fixé au pare-brise. Offert sous forme d’une membrane enroulée (5/16 po d’épaisseur x 48 po de largeur x 50 pi de longueur entre autres), ce produit peut être taillé aux ciseaux. Son remisage est facile.

 

4- Une tige pour le positionnement des plaques sous les crics hydrauliques

La stabilisation d’un VR inclut l’utilisation de crics hydrauliques. Pour plus d’aplomb, il faut placer des plaques au sol aux endroits précis où le véhicule prend appui sur ses crics (« jacks »). Or, il est nécessaire de s’agenouiller, de s’étirer, voire de ramper sous le véhicule pour ce faire. Solution : une tige de précision. Prenez un manche à balai et fixez à une extrémité une pièce de bois triangulaire (la pointe vers le manche); vissez-y un crochet métallique en « L ». Puis, pour chacune de vos plaques en bois, vissez un oeillet dans un de ses côtés et de manière à ce que l’anneau soit à plat. Ainsi, vous pourrez pousser et retirer aisément vos plaques sans effort.

 

5- Assiettes et VR ; fin des hostilités !

Il est pénible pour les passagers d’un VR (caravane motorisée) d’entendre constamment le bruit de la vaisselle qui s’entrechoque. Sans compter que celle-ci peut se briser lorsque la chaussée est cahoteuse. Pour éviter ce désagrément tout en rendant les assiettes faciles à ranger, rien de tel qu’un porte-assiette adapté. Il est possible de s’en fabriquer un à l’aide de cintres en plastique et de contre-plaqué (9 po x 17 po x ¾ po). Coupez vos cintres de façon à ne conserver qu’une partie (sans le crochet). Faites deux rangées de trous d’un diamètre de 7/16 po dans le contre-plaqué (vous décidez du nombre de trous). Mettez-y un peu de colle et insérez-y les extrémités des cintres de manière à les faire tenir debout. Ils agiront comme séparateurs verticaux silencieux.

 

6- Toilette et VR ; pour que l’eau reste dans la cuvette

Les eaux noires peuvent être une source d’odeurs désagréables si le niveau d’eau dans la cuvette de la toilette est très bas. Comment régler ce problème? La valve d’entrée d’eau doit d’abord être fermée. Puis, videz complètement la cuvette. En maintenant la soupape d’évacuation ouverte (avec votre pied ou votre main selon le système), appliquez sur les surfaces en caoutchouc (anneau et clapet) un nettoyant doux de type Soft Scrub, et veillez à déloger tous les résidus. Des cotons-tiges peuvent aussi être utiles à cette fin. Finalement, appliquez de la gelée de pétrole sur l’anneau de caoutchouc. En répétant cette opération toutes les trois semaines lorsque vous êtes en voyage, l’eau ne disparaîtra plus jamais de la cuvette.

 

7- Comment faire pour éviter que de la moisissure se crée sous les matelas?

Très confortables, les matelas en mousse viscoélastique sont aussi très pratiques dans un véhicule récréatif, car ils se plient et peuvent donc être installés même si l’accès à la chambre est limité (porte étroite). Or, ces petites pièces sont souvent peu ou pas aérées. Il y a alors souvent de la condensation, puis des moisissures qui se forment sous ces « matelas à mémoire ». Pour contrer la chose, rien de mieux que d’installer une membrane coussinée de type Hyper Vent. Formé de spirales de nylon incompressibles enserrées dans un tissu polymérique, ce matériau est flexible et imputrescible. Il forme une couche de ¾ de pouce d’épaisseur sous le matelas.

 

8- Composez avec la météo afin de concilier confort et performance

Un grand vent frais souffle de 50 à 61 km/h alors qu’un fort coup de vent peut atteindre 88 km/h. Sur la route, le vent peut dès lors devenir votre ennemi par rapport à la consommation d’essence et même à la sécurité. Pour déjouer la météo, mettez-vous en branle très tôt le matin; habituellement la force éolienne y est à son plus bas. Lorsque le vent durcira, a fortiori s’il vient de face, cessez de rouler ou empruntez une route moins exposée. À l’inverse, si le vent vient de l’arrière, profitez-en pour « faire de la distance ». À l’arrêt par une nuit de tempête : faites dos au vent, si possible loin des arbres. Tout VR est sensible aux vents latéraux.

 

9- Pour un remisage de VR ou un stationnement sans risque pour vos pneus

Si vous prévoyez stationner votre VR pour une longue période de temps, en utilisation saisonnière ou en remisage, il est bon de savoir que vos pneus se détériorent… même à l’arrêt! En effet, directement en contact avec le sol, que ce soit du béton, du bitume, de la terre, du gazon ou du gravier, vos pneus absorbent l’humidité qui s’en dégage. Et, en réaction avec les produits chimiques contenus dans le caoutchouc de leur semelle, un « effet de mèche » peut littéralement brûler la portion des pneus en contact avec le sol. Un truc simple pour prévenir un tel risque : mettre du tapis de caoutchouc bon marché là où vous stationnerez votre VR. Ce produit est vendu au rouleau dans les quincailleries grande surface.

 

10- La sécheuse de VR : un appareil à surveiller de près

Les sécheuses pour VR ne sont pas très différentes de celles domestiques, mais leurs éléments chauffants peuvent griller plus facilement. Évidemment, avant usage, il faut veiller à ce que le filtre avant soit exempt de charpie. Or, même cette opération peut être insuffisante. Pourquoi? Parce que l’assouplissant et antistatique (en feuille) ajouté aux vêtements à sécher forme à la longue un film invisible qui obstrue complètement le filtre à charpie. Ce qui fait surchauffer le module chauffant. Il faut donc laver ce filtre tous les six mois, avec de l’eau chaude et du savon. Des particules cireuses peuvent devoir être enlevées avec une brosse à dents.

 

Pour d’autres information et conseils pour du camping VRaiment plaisant

Le camping en VR, que ce soit avec une autocaravane (véhicule motorisé), une caravane traditionnelle ou une roulotte à sellette (« fifth-wheel »), est une histoire de liberté, de plein air, de découverte et… d’équipement. Dans la région de Québec, Action VR est un leader à cet égard. Nos produits (accessoires et pièces de roulottes) sont variés et les conseils de nos spécialistes sont utiles peu importe votre expérience en tant que caravanier.

Partager

Vous seriez intéressé aussi par...

20 mesures de sécurité pour le camping en roulotte au Québec

Camper, c’est l’occasion d’avoir l’esprit tranquille, d’arrêter de s’inquiéter. Néanmoins, des règles de sécurité de base s’appliquent afin que vous puissiez réellement en profiter. […]

Lire la suite

Pour l’indispensable support à vélo, c’est Action VR qu’il vous faut!

Qui dit camping, dit promenades à vélo! C’est pourquoi Action VR, le spécialiste des accessoires pour roulotte dans la région de Québec, vous offre […]

Lire la suite

Campings originaux pour le camping et le caravaning au Québec

Destinations en roulotte ou fifth wheel au Québec Ah ! La belle vie ! Rien de plus facile que de profiter de l’été à bord de […]

Lire la suite